Rapport des Co-Présidents de la CAL

Au courant des trois derniers mois, l’objectif principal des coprésidents de la CLA et des exécutifs provinciaux et régionaux a été de recruter pour les postes vacants sur l’exécutif. Ce sont le directeur des politiques et les postes de directeurs pour le Québec et le Centre Ouest ainsi que le nouveau poste de responsable des communications qui a été créé au Congrès national en février.

L’organisation a été fort importante pour les coprésidents nationaux en vue de l’année électorale 2015.

La commission des aînés libéraux s’assurera que les aînées pourront participer pleinement à la campagne électorale et soutenir nos candidats dans toutes les circonscriptions.

En tant que coprésidente francophone, Anne Adams a participé au congrès du Québec. Elle était particulièrement intéressée à assurer la visibilité de la Commission des aînés libéraux, et a appuyé l’élection de la nouvelle présidente du PLC(Q), Madame Linda Julien.

Elle était honorée d’être invitée à être l’une des quatre personnes à présenter, lors de l’assemblée d’investiture dans l’association de circonscription de Saint-Maurice-Champlain, le nouveau candidat François-Philippe Champagne. Cette activité lui a permis de rencontrer plusieurs aînés libéraux du Cœur-du-Québec. Plus récemment, à la suite du congrès de Victoriaville, sous l’invitation du président du comté, Monsieur Jean-Marie Proulx, elle a assisté à l’assemblée d’investiture du comté de Mirabel.

Alors que le Québec s’est doté d’une Commission des aînés, un effort doit être fait pour établir une organisation pleinement fonctionnelle et la coprésidente francophone contactera les exécutifs de divers comtés pour mousser l’intérêt pour la commission et identifier des aînés dynamiques qui seraient intéressés à avoir un rôle plus actif au sein du parti. Malheureusement, alors qu’une candidate avait été pressentie pour le poste de directrice pour le Québec sur l’exécutif national, il s’est avéré qu’elle ne peut s’engager pour des raisons familiales.

Maintenant que les élections en Ontario sont terminées, la Commission nationale s’affairera à demander aux aînés libéraux en Ontario d’établir une Commission provinciale pour les aînés, compte tenu que l’Ontario est la seulement province où il n’y en a pas. Jusqu’à présent, la réponse a été bien accueillie et les aînés libéraux de l’Ontario recevront des courriels au cours de l’été expliquant mieux la situation. La décision de créer la commission sera prise au Congrès du PLC(O) en septembre par les aînés libéraux qui y seront délégués.