Prêts de la SCHL aux aînés propriétaires

ATTENDU QU’une étude montre que pour beaucoup d’aînés, la qualité de vie prévaut s’ils conservent leur indépendance et demeurent dans leur propre maison aussi longtemps que possible, et

ATTENDU QUE le revenu des aînés diminue généralement lorsqu’ils atteignent l’âge de la retraite, alors que leurs impôts fonciers et connexes continuent d’augmenter, et

ATTENDU QUE les impôts fonciers et connexes constituent donc une part de plus en plus importante des dépenses des aînés qui sont propriétaires de leur habitation, ce qui peut les forcer à la vendre avant la date qu’ils auraient eux-mêmes choisie, et

ATTENDU QUE les gouvernements progressistes (Colombie-Britannique, Danemark, par exemple) ont pris des mesures qui permettent aux aînés propriétaires de repousser le paiement de leurs impôts fonciers et connexes au moyen d’un programme de prêts gouvernementaux garantis par hypothèque, par conséquent,

IL EST RÉSOLU QU’un gouvernement libéral envisage l’adoption d’un programme par lequel le gouvernement, par l’intermédiaire de la SCHL, paie les impôts fonciers et connexes au nom des aînés propriétaires, en vertu d’une entente hypothécaire, afin qu’ils remboursent cette hypothèque, ainsi que ses intérêts simples et non composés, lorsqu’ils libèrent ou vendent leur maison.

Commission des aînés libéraux

Commission libérale féminine nationale (Québec)

No comments yet.

Leave a Reply